Daimler fait l’essai de peloton de camions à conduite autonome connectés par Wifi sur l’autobahn

ALCTActualités en transport

Daimler camions autonomes

120 ans après l’invention du camion, Daimler Trucks amène le camion vers Internet

Daimler Trucks a testé trois semi-remorques à conduite autonomes circulant en formation serrée de type « peloton » sur un tronçon ouvert de l’autoroute allemande le 21 mars dernier.

Le test — qui a eu lieu en pleine circulation — fait partie d’un plan annoncé par le constructeur automobile allemand qui consiste à investir, d’ici 2020, environ 563 millions $ US (500 millions d’euros) dans la connectivité des camions et véhicules commerciaux à conduite autonome.

La société, qui possède également Mercedes-Benz, a fait la démonstration de sa technologie de véhicule autonome sur un tronçon de l’autoroute A52 près de Düsseldorf, en Allemagne.

En combinant les trois camions à conduite autonome connectés par Wifi nous avons démontré que de telles formations peuvent réduire la consommation de carburant jusqu’à 7 pour cent, a déclaré Wolfgang Bernhard, le dirigeant de Daimler Trucks & Buses. Cette technologie réduit également les émissions de CO2. La formation en peloton de camions connectés permet de sabrer près de la moitié l’espace routier requis entre eux. L’espacement nécessaire est d’environ 50 pieds au lieu des 150 pieds requis par les camions-remorques réguliers, ajoute Daimler. Ce petit espacement produit une réduction significative de la traînée aérodynamique – similaire au sillage aérodynamique que les coureurs cyclistes utilisent dans les pelotons géants lors du Tour de France et dans d’autres compétitions cyclistes.

Daimler Trucks appelle son système le Highway Pilot Connect.

« Le camion intelligent qui s’auto-optimise est notre plus haute priorité. En utilisant les communications connectées entre le camion et les autres véhicules et les environs, nous pouvons améliorer la fluidité du trafic et la consommation de carburant et les émissions. En même temps, les camions intelligents aident à réduire le nombre d’accidents de la circulation. Ceci est une étape importante sur le chemin vers une conduite sans accident », explique Sven Ennerst, chef de Truck Product Engineering & Global Procurement.

La circulation en pelotons rend les déplacements sur route beaucoup plus sûrs : alors qu’un être humain derrière le volant a un temps de réaction de 1,4 seconde, le Highway Pilot Connect transmet des signaux de freinage aux véhicules derrière en moins de 0,1 seconde. Ce temps de réaction, considérablement plus rapide, peut apporter une contribution majeure à la réduction des collisions arrière comme cela se produit par exemple lors d’embouteillages sur les autoroutes.

D’autres sociétés travaillent sur des applications différentes pour les camions robotisés

Le mois dernier, l’Office des brevets et des marques des États-Unis a accordé un brevet à Google pour un camion de livraison à conduite autonome. Google envisage un camion de livraison typique — semblable à ce que UPS et FedEx utilisent — avec des casiers à l’extérieur. Le camion serait robotiquement conduit à une maison ou au bureau et signalerait numériquement le destinataire que son paquet est arrivé. L’individu sortirait jusqu’à la camionnette, taperait un code dans le clavier des casiers et retirerait son paquet.