Tremcar sur une lancée avec sa nouvelle succursale d'Edmonton

ALCTActualités en transport

Le 4 novembre dernier, les dirigeants de l’entreprise familiale Tremcar, fabricant de remorques-citernes dont le siège social est à Saint-Jean-sur-Richelieu, ont accueilli plus de 100 personnes à leur nouveau centre de services situé à Edmonton, pour une journée portes ouvertes.    

Le fabricant et réparateur de remorques-citernes espère que le nouvel emplacement qui est trois fois grand que l’ancien la plus grande installation permettra de garder en inventaire davantage de pièces et d’offrir un meilleur service à ses clients.

Tremcar Inc. a déménagé ses activités de Sherwood Park à Aurum Energy Park, au 1750 Aurum Rd., Edmonton afin de se rapprocher de sa clientèle et optimiser le service. « Nous avions un personnel qualifié mais avec seulement 3 baies de porte, nous étions incapable de satisfaire la demande de nos clients. On fonctionnait à pleine capacité ! » Affirme le directeur général John Sadoway.

« Bien que les provinces de l’Ouest traversent une période d’incertitude économique en raison de la faiblesse des prix du pétrole, les dirigeants de Tremcar sont confiants d’assister à un rebondissement du secteur de l’énergie. Rien de nouveau sous le soleil, nous avons déjà vu ça dans le passé. Il reste que les remorques-citernes continuent de transporter du pétrole brut aujourd’hui, et que les transporteurs auront toujours besoin d’entretien et de réparations », a ajouté Jacques Tremblay, copropriétaire de Tremcar.  

« Nous inspectons, vérifions et réparons les remorques de tout le monde, pas seulement les nôtres », a déclaré le vice-président de Tremcar Darren Williams. « Espérons qu’à un moment donné les ventes (de nouveaux réservoirs) feront bouger le département de service… ils vont de pair. »

Bien que les ventes de pétrole brut sont actuellement aux ralentis, l’activité n’est pas trop mauvaise dans d’autres domaines.

« Heureusement, Tremcar est assez diversifié et nous faisons camions-citernes pour le transport du lait et ses remorques pour produits chimiques. Si nous étions uniquement dans le transport du pétrole brut, nous serions en train de mourir en ce moment. »